L'autre Vietnam, celui du nord.

Le 30 avril était un jour férié pour célébrer la réunification entre le Vietnam du Nord et celui du Sud. Hormis, le fait que cela a failli nous conduire à repartir bredouille de la baie d'Along, cette fête ne gommera pas la différence entre le Nord et le Sud. Nous avons vu des paysages magnifiques, mais nous sommes finalement contents de retrouver Saigon que nous trouvons à présent plus nonchalante et moins agressive. Tout est affaire d'échelle, il faut voir pire pour être satisfait de ce que l'on a !!! Nous avons expérimenté la jungle, la vraie composée de feuillus et de multiples bestioles, mais aussi celle de la rue, où si tu paies tu as ta place sinon rien !

D'abord, nous sommes arrivés avec Gwen à Hanoi. Nous lui avons trouvé (à Hanoi et non pas à Gwen !) le charme d'une ville des années 50, où tout est un peu décati, surané. Cela ne veut pas dire que Gwen, n'a pas de charme ! Certes la circulation est dense, mais moindre qu'à Saigon. (3 millions d'habitants par rapport à 8 millions). Nous avons trouvé de très jolies boutiques... shopping, shopping ! d'ailleurs, on dit ici, ssoping, ssoping !!







Un petit tour au temple de la litterature, au théatre de marionnettes sur l'eau et nous voilà partis pour Sapa.

petite photo de famille dans le train.

Après une nuit dans le train, plus quelques kilomètres en bus dans les lacets... enfin nous y sommes et on mérite bien ce paysage magnifique !!








Le Touareg en rouge et orange, c'est Gwen... en fait elle a du se protéger du soleil... car elle a fait des mélanges pas très bouddhistes et sa peau n'a pas supporté !

Nous avons fait de la descente en rappel version vietnamienne. Pas besoin de harnais, ni de corde... juste une petite escorte trouvée "par hasard" dans la mantagne qui vous tient de part et d'autre. Vous ne touchez presque plus les pieds à terre, ça tombe bien parce que c'est une patinoire !

C'est de bonne guerre, Gwen !!! A toi le contre blog !
Sapa, nous a offert la possibilité de se retrouver dans la nature, loin des motorbikes. La rencontre très commerciale avec les femmes de minorités nous a touchés.


Nous avons poursuivi notre périple vers Hanoi, à nouveau... au revoir Gwen ! pour nous diriger vers Ninh Binh. Nous avons découvert la baie d'Along des rizières et la jungle !
Nous avons passé une journée dans le parc national de Cuc Phuong. Nous aurions aimé y séjourner au moins une nuit, même si ce n'est pas aussi calme qu'on le pense. Ici point de mobylettes, mais la jungle produit un vacarme tout à fait assourdissant ! Nous n'y avons pas vu de cobra... mais d'autres voyageurs nous ont dit avoir croisé d'effrayantes créatures.

Une liane d'un kilomètre ! Incroyable !!

Nous, vivants !

La baie d'Along des rizières.





Quand on arrive, tous à la queue leu-leu, et bien il faut bien des gens pour faire la circulation à l'arrivée. Tout est prévu, même les barques magasins pour arnaquer les touristes. Et puis, on a remarqué une chose : les occidentaux avaient tous une malle dans leur barque, pas les vietnamiens. Au retour, tous au même endroit, les dames sortent de cette malle, les magnifiques broderies qu'il faut acheter sans quoi le rameur tire la gu..... !!

Enfin, nous on a notre rameur, donc tout va bien.



L'eau, la rivière, toujours très présente est un lieu de vie. On y joue, on y lave, on s'y lave, on y cuisine...

le samedi 03 mai 2008

plants